Monuments

Statue de la République

Ce monument commémoratif implanté devant la mairie a été érigé en l'honneur de la République Française au début du 20ème siècle.

Sur son soubassement est scellée une plaque rectangulaire en métal portant l'inscription "république française monument élevé par souscription à la gloire des volontaires de 1793-1830-1848-1871, défenseurs de la république, principaux donateurs Defumade député, famille Montaudon du Dognon-décision du Conseil Municipal du 29 mai 1904-remerciement à tous les donateurs-inauguré le 25 mars 1906"
La statue représentant la république a été choisie par le Conseil municipal sur le modèle de la torchère de Jean Gauterin figurant dans le catalogue des fonderies du val d'oise et représente une femme torche, symbole républicain.
Ce monument est certainement unique en Limousin.

 

L'église Saint Maurice

Historique :

Datant probablement du 12ème ou 13ème siècle, l'église était en très mauvais état en 1733 et fut frappée d'interdit l'année suivante. La Révolution aggrava son état de décrépitude. Au 19ème siècle, des travaux divers de rénovation furent exécutés: réparation des murs, de la voûte et de l'auvent ou dôme.
En 1938, un mur de soutènement de la voûte fut construit entre la 2ème et la 3ème travée.
Actuellement, l'église est en rénovation: depuis 1986, d'importants travaux ont été réalisés concernant les murs, les contreforts et la réfection totale de la toiture. Mais il reste beaucoup à faire à l'intérieur: les voûtes sont en très mauvais état.
L'église est actuellement fermée au public.

 
Description :

La nef à trois travées et le choeur à chevet plat éclairé d'un triplet sont voûtés en croisés d'ogives.
Le mur du chevet et le mur ouest forment un découvert.
Le portail ouest à arcature cintrée et poly lobé est précédé d'un auvent (appelé dôme) recouvert d'une toiture en bardeaux de châtaignier.
Cette église est dépourvue de clocher.

Nécropole de la Betoulle

L'époque de construction de cet ensemble funéraire date de la fin du 2ème siècle début du 3ème siècle.
Le site de la nécropole gallo romaine s'est avéré dès sa découverte très important. En effet, il est sans doute le seul monument funéraire de ce type en Limousin à posséder en un même lieu sa base et sa stèle. Le peu de renseignements bibliographiques et la rareté de ce genre de monument dans la région ne facilitent pas la datation de stèles ou socles trouvés séparément.
La nécropole se situe au Nord Ouest du bourg. La parcelle sur laquelle elle est implantée est localisée sur le versant Nord Est d'un vallon. Boisée depuis déjà plusieurs siècles, elle est appelée "le Bois de la Cure" par les habitants. Avant la Révolution, elle appartenait à l'Eglise.
La nécropole est composée d'une sépulture type monumental constituée en 2 partie: un bloc de granit aménagé d'une cavité et une stèle en fronton évidée sur sa face inférieure qui lui sert de couvercle.
La stèle s'adapte parfaitement sur le socle.